5947-1
Voyage

Nos conseils pour un séjour réussi en Laponie !

« Soleil de minuit », spectacle de la « ruska » en automne ou station de ski ? Le choix est large pour un voyage réussi vers le nord de l’Europe.  La Laponie offre un paysage au contraste étonnant où l’horizon d’un blanc intense s’accorde harmonieusement aux rayons du soleil et aux éclats de l’aurore boréale. À travers les forêts, découvrez des plaines à perte de vue et des lacs gelés. Ne vous étonnez pas si vous rencontrez une faune unique et de charmants villages où vivent les samis, le seul peuple indigène existant encore en Europe. Si l’aventure vous tente, voici quelques conseils utiles :

Choisir mi-décembre et avril pour l’hiver

En Laponie, l’hiver va du mois d’octobre au mois d’avril. Cette période s’étale sur 7 à 8 mois et la neige se fait rare vers fin décembre. Comme la nuit est plus longue que le jour en cette saison, les activités sont restreintes. Fin décembre, le jour devient plus long que la nuit mais la température reste assez basse. Le froid s’oublie rapidement avec les festivités de Noël et du Nouvel An. Que rêver de mieux que de se retrouver dans le « pays du père Noël » pour passer des fêtes magiques ? À partir du mois de mars, il fait plus chaud. C’est la meilleure période pour découvrir les aurores boréales et pour se lancer dans une aventure. Les amateurs de motoneige en Laponie trouveront leur bonheur avec les neiges épaisses.

L’été et l’automne, les saisons parfaites pour séjourner en Laponie

L’automne pointe son nez et la nature se réveille de son sommeil hivernal. Quelques jours plus tard, les végétaux fleurissent sous un soleil bienveillant. La région jouit d’un ensoleillement permanent pendant environ trois mois. Les rues sont dégagées une fois que les neiges ont fondu. Véritable attraction en Laponie, « le soleil de minuit » offre un spectacle impressionnant. Diverses activités vous y attendent notamment les randonnées au bord du lac, dans la forêt ou encore les différents festivals culturels. En automne, les feuilles virent au jaune, au rouge ou à l’orangé et cette transformation ne dure qu’environ une semaine. En Laponie Finlandaise, ce spectacle est baptisé « Ruska ».

Bien choisir son  véhicule en fonction de la saison

Les plus téméraires ont traversé la Laponie en moto en plein hiver. Ceci relève d’un véritable défi d’autant plus que les routes présentent de nombreux dangers. Choisir un tout-terrain reste la meilleure option, mais encore faut-il bien préparer le véhicule : pneus cloutés, nouveaux filtres … sans oublier la pelle. La traversée des fleuves gelés et la découverte de nouveaux villages promettent une aventure inoubliable. Pour les amoureux de la nature, une randonnée en traîneau à chiens est recommandée. À bord d’un traîneau, vous explorerez le paysage comme le feraient les natifs. Mais pour prévoyez de parcourir des kilomètres, choisissez la motoneige.

 La motoneige en Laponie

Aujourd’hui, la motoneige est devenue les moyens de locomotion par excellence en Laponie en saison hivernale. Ce véhicule permet d’atteindre les régions les plus reculées, mais également les plus belles. Notez que piloter une motoneige promet une sensation de liberté incomparable. À travers une étendue sauvage se découvre un relief varié. Plaines paisibles, forêts boréales, montagnes et rivières se succèdent à un rythme impressionnant au fil du trajet. Comptez environ quatre heures par jour pour parcourir cent kilomètres. Le temps libre est consacré à la découverte de la culture des Samis mais également des parcs naturels comme Rostrojarvi en Finlande ou encore Abisko en Suède. Faites connaissance avec le peuple autochtone des Saamis, des peuples qui vivent de la pêche et de l’élevage de rennes dans des villages pittoresques. Lors de votre périple, vous avez le choix entre différents circuits. Mais si le temps vous est compté, voici un circuit de trois jours où le départ se fait à Karesuuvanto. De cette ville, partez en direction de Saarikoski, en passant le parc naturel de Rostrojarvi. Votre aventure s’achève à Karesuuvanto où vous prenez le vol du retour.

En été, un voyage en moto en Norvège convient parfaitement. Si vous vous y rendez en famille, optez pour le camping-car.

Le voyage en moto en Norvège

La Laponie est plus chaude en été grâce au Gulf Stream. C’est la saison idéale pour un voyage en moto dans l’extrême nord de la Norvège : le Cap Nord. Chaque année, de nombreux passionnés de moto s’élancent à l’autre bout de l’Europe. Dans cette aventure riche de découvertes, traversez les fjords ainsi que la Laponie. Prévoyez environ trois semaines pour savourer cette aventure menant vers le nord. Ce magnifique voyage en moto en Norvège dévoile des paysages de conte de fées notamment lors de la traversée du Cercle polaire Arctique. Vous n’avez plus qu’à prendre votre passeport et votre billet d’avion et foncez vers une aventure qui sera sans aucuns doutes vous ravir !