Comment-realiser-une-douche-a-l-italienne-.jpg
Maison

Comment réaliser une douche à l’italienne ?

La principale caractéristique de la douche à l’italienne est son receveur de plain-pied. Il faut savoir qu’il existe différentes manières de le réaliser, en béton coulé et posé en pointe de diamant ou à partir de panneaux prêts à carreler. Et si la douche italienne est très appréciée des français, c’est parce qu’elle est à la fois esthétique et pratique.

En effet, de plain-pied, elle est facile d’accès. De plus, ce type de douche propose des dimensions avantageuses, peut être installée dans la chambre à coucher, placée dans un coin de la salle de bains ou centrale. Elle peut aussi trouver sa place sous les combles. Et même si vous êtes un bricoleur en herbe, soyez rassuré, parce que la réalisation d’une telle douche n’est pas insurmontable. Pour cela, il vous suffit d’avoir les bons matériaux.

Privilégier un receveur extra-plat

La réalisation d’une douche à l’italienne nécessite un matériel adéquat. Heureusement, il existe aujourd’hui des enseignes comme www.batinea.com spécialisées dans le domaine. Sur cette plateforme, il est possible de faire son choix entre plus de 20 000 produits de qualité et ceci à des prix très compétitifs. Toutes les grandes marques comme Grohé, Allia, Villeroy & Boch, Jacob Delafon ou encore Wedi y sont présentées.

Ainsi, pour se simplifier la tâche, il est de mise de choisir le receveur le plus facile à installer. L’idéal serait d’opter pour un receveur extra-plat si vous n’avez pas envie s’épargner de travaux trop compliqués. Cette solution offre notamment l’avantage de s’encastrer dans le sol. Pour une telle installation, il est conseillé de demander un devis douche italienne. Grâce à cette méthode, vous pourrez facilement savoir les matériaux dont vous aurez besoin pour réaliser une douche à l’italienne.

Bien préparer l’emplacement du bac

Il est essentiel de prévoir une pente d’écoulement à l’endroit où sera installé le receveur. Il faut veiller à ce que les eaux usées puissent circuler naturellement vers le système d’évacuation. Pour cela, la pente doit être au minimum de dix millimètres par mètre. Si vous préférez encastrer le receveur dans le sol, il est important de creuser un espace d’une hauteur de 20 cm environ et aux dimensions du bac.

Et si vous n’avez pas envie de creuser le sol pour y poser le receveur de douche, la bonde ou le siphon, vous pouvez parfaitement installer celui-ci sur un socle. Toutefois, les personnes à mobilité réduite auront des difficultés à accéder à la douche.

L’installation du receveur

Pour réussir une douche à l’italienne, il faut bien vérifier l’étanchéité. Pour s’assurer de la pose du receveur, le conseil douche italienne proposé par des professionnels est important. Tout d’abord, vous devez commencer par placer une bande d’étanchéité dans chaque angle de mur et une feuille d’étanchéité sur le sol. Ensuite, vous devez recouvrir tous les murs de la douche avec une couche d’accroche ainsi qu’une peinture spécifique.

Il est primordial de bien respecter le temps de séchage avant la pose d’une deuxième couche. Il vous faudra attendre 48 h pour pouvoir poser la blonde.