Le blog

Tigres de papier, une exposition unique purement coréenne

Pour mieux connaître les arts asiatiques, notamment ceux des Coréens, il faut visiter l’exposition Tigres de papier organisée par le musée Guimet.

L’art coréen mis à l’honneur au musée Guimet

Jusqu’au 22 février 2016, pour célébrer l’année croisée France-Corée, et dans le cadre de la Saison de Corée, MNAAG ou musée Guimet expose sa collection de peintures coréennes et des éléments d’art décoratif, dont l’exposition Tigres de papier. Le musée permet de découvrir l’art coréen bien conservé en Occident, mais que la plupart des Français ignorent encore l’existence. Cette étonnante exposition présente des albums, des rouleaux, et des paravents colorés ou peints à l’encre datant de cinq siècles (du XIVe au XXe siècle). Elle dévoile aussi les différentes peintures (religieuse, de lettrés et décoratives) invoquant la vie quotidienne, les cérémonies et la foi d’une société confucéenne. Cet ensemble surprend grâce à son éclectisme, et sa créativité contemporaine.

L’art coréen, pour vivre des instants de plaisir

Pour permettre aux visiteurs de vivre des instants de plaisir, le long de cette exposition, la nature est omniprésente. Elle est présentée par des paysages de montagnes plongées dans la brume ou par des animaux de tous genres (tigres, phénix, papillons…). À l’exposition de Tigres de papier, le musée a ajouté la présentation d’une installation moderne réalisée par l’artiste coréen Lee Bae et l’exposition montrant les travaux effectués par In-Sook Son, connue dans l’art de la broderie coréenne. En parallèle avec l’exposition, dans l’auditorium du musée, Saison de Corée propose aux jeunes publics un cycle cinématographique, des séminaires, des lectures et des animations.