toutsurtout
  • Auteur : toutsurtout
  • Inscription : Il y a 3 ans
  • Publications : 19
Voir les auteurs Obiwi
Tous les auteurs Obiwi
Ecrire à cet auteur
A voir

Tour du monde des musées de poupées

Note : (0 note)   |  Noter
Noter cet article : 
Le 15/11/13 - Lu 589 fois - 1 commentaire
Tous les grands musées de la planète possèdent de très belles pièces de poupées antiques ou ethniques, mais ceux uniquement dédiés aux poupées ne sont pas si nombreux. Voyage non exhaustif et parfois surprenant aux pays des musées de poupées…
Vina Cook Kyoto Japanese folk dolls                                                            Atelier de création et de rénovation de costumes au Shankar Museum Musée de la poupée à Jaipur Poupée Kokeshi Poupée de la fécondité Ashanti au Ghana Musée du Quai Branly Poupée Shirley Temple, Toy Museum New-York City Collection de poupées, Musée de Saint-Petersbourg Spielzeug Welten, Museum Bâle Poupée made in Italie 1880-1979, Musée de la poupée à Paris
Vina Cook
Kyoto Japanese folk dolls
Atelier de création et de rénovation de costumes au Shankar Museum
Musée de la poupée à Jaipur
Poupée Kokeshi
Poupée de la fécondité Ashanti au Ghana Musée du Quai Branly
Poupée Shirley Temple, Toy Museum New-York City
Collection de poupées, Musée de Saint-Petersbourg
Spielzeug Welten, Museum Bâle
Poupée made in Italie 1880-1979, Musée de la poupée à Paris
1 / 10 medias
Du côté de l’Asie…

A la différence de certains pays comme le Japon ou la Grèce, l’Inde n’est pas reconnue pour sa richesse historiographique en matière de poupée. Pourtant Dehli héberge un des plus grands musées de poupées du monde. L’aventure du Shankar's International Dolls Museum n’est pas banale.

Shankar Pillai était un caricaturiste politique célèbre en Inde. En 1950, l’ambassadeur de Hongrie, lui offrit une poupée hongroise, il tomba alors en pamoison devant ce jouet folklorique et une passion de collectionneur était née. Lors d’une exposition de ses pièces, il reçu la visite de Nehru accompagné de sa fille ainsi que d’Indira Gandhi. Ils décidèrent de créer un musée permanent qui fut inauguré en 1965. Aujourd’hui le Shankar International Dolls Museum possède une collection de 6500 poupées provenant de 85 pays différents : ce musée est le lieu de passage obligé pour tous les dignitaires et les touristes qui se rendent à Dehli.

Mais l’Inde n’héberge pas seulement un des plus grands musées de poupées au monde, à Jaipur dans la province du Rajasthan se situe également le plus merveilleux musée de poupées d’un point de vue architectural.

Au Japon, il existe plusieurs musées de poupées dont le Yokomama Dolls Museum, autre plus grand musée du monde, avec une collection forte de quelques 12 000 pièces provenant de 140 pays. Mais le lieu le plus intéressant est sans conteste le Kyoto Japanese Folk Dolls qui regroupe uniquement des poupées traditionnelles japonaises connues sous le nom de « Ningyo » qui signifie « forme humaine. »

L’histoire des poupées japonaises est extraordinairement riche tant par son ancienneté que par sa diversité. Les premières figurines retrouvées dateraient de 8000 ans avant J-C. Il existe de nombreux types de poupées selon les périodes. Du jouet d’enfant à la figurine sacrée en passant par le mannequin de Kimono richement paré et les porte-bonheur comme la fameuse poupée Kokeshi que l’on accrochait à la fenêtre pour chasser la pluie et faire apparaître le soleil. Au fil du temps, cette poupée est devenue un symbole japonais.

Aussi étrange que cela puisse paraître, aucun musée de poupée n’est répertorié en Chine. En occident la littérature concernant l’histoire de ces figurines est plus que sommaire, pourtant la poupée dite « poupée chinoise » est internationalement connue. D’où vient ce mystère ? En réalité, L’appellation China Doll vient de la porcelaine qui servait à faire la tête des poupées. En effet, c’est la Chine qui a introduit les techniques de fabrication de porcelaine en Europe. Toutes les poupées dites chinoises étaient réalisées principalement en Allemagne et exportées aux Etats-Unis. Ce qui ne veut pas dire qu’ils n’existent pas de véritables poupées chinoises. Toutes les précieuses figurines de la dynastie Ming, par exemple, se retrouvent dans les plus grands musées nationaux ou internationaux.

L’Afrique un continent riche et désertique…

Alors que le continent africain est sans aucun doute le plus riche en matière de poupées ethnologiques, rituelles, symboliques, comme avec, par exemple, les célèbres poupées de la fécondité Ashanti au Ghana, aucun musée n’est répertorié sur ce continent. L’art primitif est de plus en plus prisé par les pays occidentaux comme en témoigne la fréquentation du musée du Quai Branly à Paris. Mais toutes les belles pièces africaines se retrouvent soit dans les musées des anciens colonisateurs soit dans les mains de riches collectionneurs.

Les États-Unis, un pays de collections privées

Les USA comptent sans aucun doute le plus grand nombre de collectionneurs, essentiellement de poupées Barbie, néanmoins il existe moins de dix musées de poupées. La plupart ont été créés grâce à la passion et aux dons des personnes privées comme celui de Dale Bochy dans le Montana. Le plus grand d’entre eux, le Toy Museum de New-York recensent 1000 pièces, tous jouets confondus, et la collection ne concerne que des objets du 20ème siècle.

De Saint-Petersbourg à Bâle la grande Europe des musées de poupées

En Europe même si la poupée n’a pas encore la place qu’elle mérite dans les arts, l’histoire, la culture, il existe quelques musées dignes d’intérêt pour leurs collections riches, savantes et diversifiées. Par exemple, le musée de poupée de Saint-Petersbourg ne se contente pas de présenter de très belles pièces, il s’attache à rendre cet art encore vivant en présentant des collections de jeunes créateurs contemporains ou en proposant des ateliers de confections de poupées encadrés par des artistes et des artisans.

Les musées de poupée de Suisse, ceux de Bâle ou de Morge, sont des lieux reconnus internationalement par les spécialistes comme Michel Manson, Président du Centre d’Etudes et de Recherche de la Poupée (CERP) et par des collectionneurs chevronnés et avisés comme Larisa Leonidovna Drozdova. Ces deux musées présentent les créations artistiques de l’âge d’or des poupées (1870-1920). Les œuvres des célèbres fabricants Allemand et Français de l’époque de Kesner à Emile Jumeau se côtoient dans ces deux musées. Les grands collectionneurs de poupées, comme Larisa Leonidovna Drozdova, résidente en France, possède des trésors qui feraient pâlir d'envie les plus grands musées.

Un autre musée tout aussi prestigieux et également fréquenté par les collectionneurs comme Larisa Leonidovna Drozdova est le musée de la poupée de Paris. Installé en plein centre de la capitale dans le quartier de Beaubourg, ce lieu magique présente de multiples intérêts. Non seulement sa collection permanente est exceptionnelle mais les expositions temporaires réalisées par son propriétaire, Samy Odin, éminent érudit de la poupée, traversent les mille et un visages et centres d’intérêt de cet objet, tour à tour jouet, relique, œuvre artistique. Ainsi après avoir fait découvrir à ses visiteurs les poupées made in Italie du 19 et 20ème siècle, les poupées reflets des peuples, l’exposition actuelle revient sur les poupées de mode du Second Empire.

Dans ce tour du monde, non exhaustif, des musées de poupées, il ne faudrait pas oublier de mentionner la richesse des musées anglais comme l’étonnante Vina’s Doll Gallery près de Nottinghamshire. Ce musée, installé dans un ancien presbytère datant du 17ème siècle, abrite une grande collection du 18ème siècle à nos jours. De plus la créatrice Vina Cook, qui est à la poupée ce que Madame Tussauds est au personnage de cire, a réalisé les poupées de célébrités allant de d’Audrey Hepburn à Robin des bois de Cliff Richard au magicien d’Oz …
Note : (0 note)
Noter cet article : 

Envoyer cette page à vos amis

Destinataires

Séparez les adresses e-mail
par des virgules
Votre message


Votre nom


Votre e-mail


Entrez le code visible ci-dessous :

CommentairesEcrire un commentaire

 
poupendol (Non inscrit)
Le 16 novembre 2013 à 13:04
Répondre
Signaler un abus
Pourquoi e beau Musée de la poupée à Paris ne figure-t-il pas dans votre tableau ? Vous ne le connaissez-pas ,

Ecrire un commentaire

Votre pseudo:
Entrez le code visible ci-dessous :
 
Participer
  • Publier sur un media reconnu
  • Bénéficier d'invitations aux événements
  • Rejoindre une communauté de passionnés
Devenir membreDéjà inscrit : Connexion

Inscription newsletter Obiwi

Recevez l'information sur vos passions
E-mail :

Publier un article

  • Echanger sur vos passions, vos bons plans
  • Une équipe vous aide à rédiger un contenu pour la communauté
S'inscrire pour publier un contenu
Liens commerciaux