BLE
  • Auteur : BLE
  • Inscription : Il y a 5 ans
  • Publications : 993
Voir les auteurs Obiwi
Tous les auteurs Obiwi
Ecrire à cet auteur
Débat

Pour une grande bibliothèque en Lorraine

Note : 5 (4 notes)   |  Noter
Noter cet article : 
Le 14/03/12 - Lu 639 fois - 0 commentaire
Le Groupe BLE Lorraine se prononce pour la création d’une grande bibliothèque en Lorraine, à l’image de celles qui se trouvent au Trinity College de Dublin, au monastère de Strahov à Prague, à la Hofburg de Vienne ou encore à Paris avec la Sorbonne et la bibliothèque François Mitterrand. De tels lieux sont en effet source de savoirs, de connaissances, d’inspiration, de méditation, de prestige et de respect.
La Bibliothèque bénédictine de Saint-Mihiel, dans la Meuse (Crédits photo : Ville de Saint-Mihiel)
La Bibliothèque bénédictine de Saint-Mihiel, dans la Meuse (Crédits photo : Ville de Saint-Mihiel)
1 / 1 media
La Lorraine a également sa place dans le concert des grandes bibliothèques européennes. Il faut savoir que notre belle province disposait d’une université renommée à l’époque ducale. Cette dernière était située à Pont-à-Mousson, sur les bords de la Moselle. Le village du livre de Fontenoy-la-Joute, la bibliothèque impériale de Metz ainsi que l’élégante bibliothèque bénédictine de Saint-Mihiel, dans la Meuse, qui abrite plus de 8 000 ouvrages et qui gagne sincèrement à être connue, reconnue et ouverte au tourisme, constituent d’autres exemples du goût pour le savoir, la connaissance et les sciences en Lorraine. Aujourd’hui, seules quelques évènements comme le Livre sur la Place à Nancy et l’Eté du Livre à Metz, ou encore certaines bibliothèques universitaires, font encore honneur à cette tradition multiséculaire.

Cela devient de plus en plus insupportable de voir le magnifique patrimoine lorrain être dilapidé à gauche et à droite lors de ventes aux enchères peu scrupuleuses, comme c’est généralement le cas pour certaines collections remarquables. La Bibliothèque Nationale de Lorraine, qui pourrait regrouper sous forme de réseau les établissements et les fonds de Nancy, Metz, Epinal et Saint-Mihiel, voire aussi les différentes archives départementales, aurait droit de préemption pour préserver notre patrimoine culturel et littéraire. L’immense bâtiment de la Poste à Metz pourrait par exemple abriter une telle institution qui nous assurerait de la renommée et un certain rayonnement rayonnement.
Note : 5 (4 notes)
Noter cet article : 

Envoyer cette page à vos amis

Destinataires

Séparez les adresses e-mail
par des virgules
Votre message


Votre nom


Votre e-mail


Entrez le code visible ci-dessous :

Ecrire un commentaire

Votre pseudo:
Entrez le code visible ci-dessous :
 
Participer
  • Publier sur un media reconnu
  • Bénéficier d'invitations aux événements
  • Rejoindre une communauté de passionnés
Devenir membreDéjà inscrit : Connexion

Inscription newsletter Obiwi

Recevez l'information sur vos passions
E-mail :

Publier un article

  • Echanger sur vos passions, vos bons plans
  • Une équipe vous aide à rédiger un contenu pour la communauté
S'inscrire pour publier un contenu
Liens commerciaux