mesopinions
  • Auteur : mesopinions
  • Inscription : Il y a 3 ans
  • Publications : 13
Voir les auteurs Obiwi
Tous les auteurs Obiwi
Ecrire à cet auteur
Critique

Pour la sauvegarde des émissions de création à Radio France

Note : 5 (3 notes)   |  Noter
Noter cet article : 
Le 11/07/11 - Lu 626 fois - 1 commentaire
Pétition en ligne pour la sauvegarde des émissions de création à Radio France.
1 / 1 media
A l'attention de MM Jean-Luc Hees et Olivier Poivre d’Arvor,

Monsieur le Président de Radio-France, Monsieur le Directeur général de France-Culture,

Auditeurs de France Culture, nous avons été récemment alertés par une nouvelle concernant la saison radiophonique prochaine ; une mauvaise nouvelle, décevante au plus haut point : les émissions de création radiophoniques, auxquelles nous sommes fidèles, celles que nous attendons avec impatience et écoutons avec délectation sont appelées à disparaître.

L’Atelier de Création Radiophonique, de vieille noblesse radiophonique, et Les Passagers de la nuit, émission récente et prometteuse, ne feront plus partie de la grille des programmes de la prochaine saison radiophonique !!!

Au moment où nous rédigeons cette lettre, nous n’en savons pas plus, nous restons dans l’expectative et nous interrogeons sur la place de la création à Radio France en général et à France-Culture en particulier.
Que représente à nos yeux la mission de service public dont est investie Radio France?

Conserver, approfondir et diffuser la mémoire culturelle, ouvrir la voie à la création sont des tâches essentielles que seul, pensons-nous, le service public peut apporter avec un savoir-faire que bien des antennes peuvent lui envier.
Les émissions de création ou de mémoire radiophoniques permettent de tisser les liens entre hier et demain, entre écrit et oral, et nous font découvrir des artistes sonores capables d’enchanter nos heures passées à l’écoute de l’antenne de France Culture.

Paradoxalement, ce temps accordé à la mémoire de la radio n’arrête pas de rétrécir au fil du temps « comme peau de chagrin ». Ce fait nous cause bien du dépit car cultiver la mémoire et favoriser la création, c’est permettre de savoir d’où l’on vient ce qui est indispensable pour savoir où l’on va.
Les émissions de créations radiophoniques, les œuvres de fictions, sont à notre avis essentielles pour - en plus du plaisir qu’elles procurent – apporter de l’humour, de l’ironie – résister contre un phénomène de simplification de la pensée qui ne cesse de croître en d’autres lieux tels que ceux d’un certain monde de l’image, voie royale de la vacuité moderne.

Les sons au-delà des paroles, les bruits sont aussi des traces de la culture, des traces de l’humain. Les nouvelles formes d’art et de recherche qui en sortent dans toute leur originalité, la foi des personnes qui y travaillent : voilà ce que laissent résonner ces émissions au lieu de ne faire que raisonner. Ainsi nous écoutons s’exprimer la société dans laquelle nous vivons, celle dans laquelle d’autres ont vécu et vivront.
Supprimer l’Atelier de Création Radiophonique et Les Passagers de la Nuit, c’est se fermer à la possibilité d’une autre Radio, mais aussi à une véritable exception culturelle pour reprendre une expression connue de tous.
Et ce, au profit de quoi ? De qui ? De quels intérêts? D'une plus grande visibilité médiatique? Nous, auditeurs, outre le fait de ne pas être consultés, nous n’avons bien sûr pas reçu de réponses à ces questions.

Où nous situons nous, NOUS, auditeurs, connus ou anonymes ? Où NOUS situez-vous ?

Faute d’appuis politiques, sans réseaux forts, avec pourtant une forte audience que confirment les chiffres de téléchargement, des émissions de première qualité demeurent néanmoins susceptibles de passer à la trappe sans la moindre défense ! … Elles se font souvent phagocyter, voire évincer sans la moindre considération. C’est une attitude regrettable, particulièrement de la part d’un réseau chargé d’une mission de service public. La Culture, qui vous est confiée avec mission de sauvegarde n’est pas de celles qui permettent de briller dans les salons. C’est d’abord et avant tout ce qui nourrit notre réflexion et contribue ainsi à permettre au plus grand nombre d’évoluer, d’aller à la rencontre de l’autre, c’est également le moyen de nous rappeler chaque soir que nous sommes, tout comme vous, de « passage ».
Prenez ces quelques phrases en considération, et permettez que nous nous fassions les avocats de ces pépites de votre antenne Monsieur le Directeur avant d’entreprendre la mutation de France Culture vers France Rupture !
Nous sommes prêts à venir vous rencontrer en personne pour plaider cette cause que nous nous refusons à considérer comme perdue d’avance.
Veuillez agréer, Monsieur le Président, Monsieur le Directeur général, l'expression de nos souhaits les plus vifs.

Le Groupe des Auditeurs pour la Sauvegarde des émissions de création à Radio-France.

Signez la pétition >>
Note : 5 (3 notes)
Noter cet article : 

Envoyer cette page à vos amis

Destinataires

Séparez les adresses e-mail
par des virgules
Votre message


Votre nom


Votre e-mail


Entrez le code visible ci-dessous :

CommentairesEcrire un commentaire

mesopinions
mesopinions
Le 13 juillet 2011 à 14:11
Répondre
Signaler un abus
Signez la pétition! http://www.mesopinions.com/Pour-la-sauvegarde-des-%C3%A9missions-de-cr%C3%A9ation-%C3%A0-Radio-France-petition-petitions-8b2dc70a39424e0579990027d23bd802.html

Ecrire un commentaire

Votre pseudo:
Entrez le code visible ci-dessous :
 
Participer
  • Publier sur un media reconnu
  • Bénéficier d'invitations aux événements
  • Rejoindre une communauté de passionnés
Devenir membreDéjà inscrit : Connexion

Inscription newsletter Obiwi

Recevez l'information sur vos passions
E-mail :

Publier un article

  • Echanger sur vos passions, vos bons plans
  • Une équipe vous aide à rédiger un contenu pour la communauté
S'inscrire pour publier un contenu
Liens commerciaux