cammarow
  • Auteur : cammarow
  • Inscription : Il y a 6 ans
  • Publications : 22
Voir les auteurs Obiwi
Tous les auteurs Obiwi
Ecrire à cet auteur
Reportage

Festival Musilac 2009: Récit du concert et interview de Didier Wampas!

Note : 5 (4 notes)   |  Noter
Noter cet article : 
Le 28/07/09 - Lu 1853 fois - 4 commentaires
Le samedi 11 juillet dernier, Obiwi m'a permis de participer au Festival Musilac à Aix-les-Bains (en Savoie) où j'ai pu assister aux prestations des Wampas, de Camille, The Gossip, ou encore Birdy Nam Nam. Et en exclusivité, une interview filmée de Didier Wampas!

Un contexte très favorable


Étant originaire de Chambéry (à 15km d'Aix-les-Bains) et spectateur récurrent depuis les débuts de Musilac (en 2002), je savais que le contexte dans lequel se déroule le festival ne pouvait qu'engendrer une belle soirée. Accolées au Lac du Bourget, le plus grand lac naturel de France, les deux scènes du festival ont accueilli une multitude d'artistes confirmés et d'univers totalement opposés. Éclectisme assuré!

Un bon début


Le temps de récupérer nos accréditations, nous sommes cueillis par un Didier Wampas totalement survolté, porté - sur scène - par une cinquantaine d'ados tout aussi excitées... Il fait encore jour, les lumières n'ajoutent pas grand chose à la prestation et pourtant, les Wampas parviennent aisément à s'imposer grâce à une énergie qui leur est propre.

Les deux scènes, installées cette année côte à côte, permettent d'enchaîner les groupes quasiment sans temps mort. C'est donc au Bombay Bicycle Club de prendre la relève, proposant un son totalement différent, plus proche des sonorités "british" mais tout aussi efficace!

Puis un soupçon de déception


La nuit commence à tomber quand la généreuse Beth Ditto, chanteuse imposante et charismatique de The Gossip fait son entrée. D'abord impressionné par sa voix et sa capacité à occuper la scène, la succession des morceaux pop finissent par me lasser. Ça tombe bien, on nous appelle pour l'interview de Didier Wampas...

L'interview


Marie (attachée de presse pour le festival) nous accueille très gentiment à l'écart de la foule pour nous conduire derrière les scènes où sont installées les loges. Un peu tendus à l'idée d'interroger une "bête de scène" telle que Didier Wampas et ne sachant pas vraiment à quoi nous attendre, nous le trouvons finalement (très) confortablement installé sur un lit de coussins vert pomme, lunettes fines sur le nez, bien plus relax que ce à quoi nous nous attendions!
Jugez-en par vous-même sur la vidéo de l'interview disponible ci-dessus.

Suite et fin du concert: un bilan mitigé


Après 15 minutes d'interview et quelques photos plus tard, nous revenons au monde normal (en tout cas du bon côté de la scène) pour assister à la suite du concert.
Le set quasi-acoustique de Camille, accompagnée tout de même par l'excellent Sébastien Martel à la guitare (qui a suivi -M- lors de sa dernière tournée), est un peu long à mon goût.

Mais le pire restait à venir!

Je l'avoue, je n'aime pas la musique électronique. Mais on m'avait annoncé The Prodigy comme un groupe électro mythique, voire incontournable...
Bon, c'est vrai aussi, le son n'était pas avec eux: des basses tellement fortes et omniprésentes qu'il était tout simplement impossible d'entendre quoique ce soit d'autre. Toujours est-il que leur passage sur scène m'a paru interminable.

Heureusement que Ghinzu (pas vraiment gâté par l'horaire) ramène un peu de musicalité et d'énergie saine pour tenir bon jusqu'aux suivants et derniers : Birdy Nam Nam.

Ce collectif de Dj's a fait parler de lui cette année, pour leur musique d'une part, mais aussi pour l'univers visuel dans lequel le public pénètre instantanément. Peu sensible aux prouesses techniques des 4 musiciens, je me laisse hypnotiser par les effets lumineux qui enveloppent littéralement la scène pyramidale.

Malgré tout une belle programmation 2009


Pour avoir participé au festival chaque année depuis sa création, je suis toujours impressionné par la qualité de la programmation qui comprend de plus en plus d'artistes de renommée internationale. D'autant qu'il était plutôt ambitieux de miser sur un secteur géographique d'habitude délaissé pour Lyon ou Grenoble, mieux desservis.
Mais le cadre, l'organisation et la programmation laissent à penser que Musilac est en phase de devenir un festival incontournable.

Et merci à Obiwi!
Note : 5 (4 notes)
Noter cet article : 

Envoyer cette page à vos amis

Destinataires

Séparez les adresses e-mail
par des virgules
Votre message


Votre nom


Votre e-mail


Entrez le code visible ci-dessous :

CommentairesEcrire un commentaire

 
(Non inscrit)
Le 29 juillet 2009 à 14:28
Répondre
Signaler un abus
article génial et interview très bien menée! une belle pub pour musilac, pour les wampas, et pour la qualité des journalistes savoyards!!!!
cammarow
cammarow
Le 29 juillet 2009 à 14:37
Répondre
Signaler un abus
Haha, merci beaucoup !
Didier (oui on est intimes maintenant ;) nous a avoué adorer les interviews, ce qui nous a un peu mis en confiance...
Et puis il semble tellement détaché de l'aspect commercial de sa musique qu'il en devient très facile d'aborder des thèmes "originaux". Il n'était clairement pas là pour faire de la promo...
Meteor
Meteor
Le 29 juillet 2009 à 18:30
Répondre
Signaler un abus
C'est vrai on a pas mal géré cammarow !
Au final c'est sympa, une interview très décontractée.

Bel article, même si je défends Prodigy qui n'a pas été gâté par l'ingé son en carton.

A refaire !
clodelle45
clodelle45
Le 03 août 2009 à 13:31
Répondre
Signaler un abus
Wahooo ! Génial cet article illustré par une vidéo de grande qualité. Ca répond à plusieurs des questions que j'aurais aimé posé à Didier wampas. C'est vrai que le personnage semble très calme et éloigné de la rock star acclamée par le public des "jours J" à Orléans le 1er juillet...

Ecrire un commentaire

Votre pseudo:
Entrez le code visible ci-dessous :
 
Participer
  • Publier sur un media reconnu
  • Bénéficier d'invitations aux événements
  • Rejoindre une communauté de passionnés
Devenir membreDéjà inscrit : Connexion

Inscription newsletter Obiwi

Recevez l'information sur vos passions
E-mail :

Publier un article

  • Echanger sur vos passions, vos bons plans
  • Une équipe vous aide à rédiger un contenu pour la communauté
S'inscrire pour publier un contenu
Liens commerciaux